• contact@panochrome.fr

panorama

Lancement Bowstring A4

Dans la nuit du 8 au 9 avril 2010, l’autoroute A4 fut fermée à la circulation pour permettre le lancement d’un pont au dessus de l’autoroute.

Avant de parler du lançage proprement dit, voici une petite description de l’ouvrage:

  • Ouvrage en arc de type «bow-string»
  • Portée: 60,50 m 
  • Hauteur des arcs : 10 m (inclinaison vers l’extérieur de 10°)
  • Largeur de la voie portée : chaussée 6.50 m + trottoirs 2 x 1.00 m
  • Poids du tablier lors de sa mise en place: 450 t (tablier fini : 1000 t)
  • Points particuliers : présence d’un filet architectural sur toute la surface des arcs avec de petits réflecteurs circulaires pour symboliser des bulles de champagne.

La particularité de l’opération de lancement fut l’utilisation de kamags. Les kamags sont de petits véhicules composées de nombreux essieux très maniables (les roues peuvent pivoter à 90°) et capables de porter des charges très lourdes. Le pont, construit sur un talus à côté de l’autoroute, a donc littéralement roulé pour arriver à sa position définitive.

Tablier avant le lançage

Note: Tous ces panoramas sont compatibles iPhone et iPad!

Liens à consulter:

Paris – Nature Capitale

Pendant le week-end de la Pentecôte, les champs Elysée ont été fermés à la circulation afin de transformer l’avenue en un gigantesque jardin. Cet évènement avait pour nom «Nature Capitale».

Voici trois panoramas pris pendant ce week-end un peu spécial.

Quelques petites nouveautés au passage:

  • Pour le panorama des Bananiers, la prise de vue à été faite au monopod, ce qui fut pour moi une grande première,
  • J’ai fait une prise de son en même temps que les panoramas, ce qui les rend un peu plus vivant et donne un aspect panoreportage que je recherchais,
  • L’assemblage a été fait avec le logiciel libre et gratuit HUGIN,
  • La mise en ligne des panorama est faite avec l’excellent lecteur flash krpano.

Liens à consulter:

  1. Site de l’évènement (http://www.naturecapitale.com/)
  2. Site officiel de HUGIN (http://hugin.sourceforge.net/)
  3. Site pour télécharger une version compilée de HUGIN (http://panorama.dyndns.org/index.php?lang=en&subject=Hugin&texttag=Hugin)
  4. Site de krpano (http://www.krpano.com/)

Autoportrait

Alors OUI, c’est moche et NON, je ne ressemble pas à ça en vrai :0D

J’ai réalisé ce panorama pour le défi de janvier lancé sur le site www.panophoto.org J’ai vu pour la première fois ce type d’assemblage sur les forums d’Autopano (ICI).

Ce que j’aime dans cette image, c’est qu’elle donne toute la tête sur une seule photo. Autant avec les paysage la vision déformée ne gêne pas trop, autant ici cette représentation est vraiment déroutante, voir dérangeante.

J’ai mis un lien vers une version sphérique, même si je préfère grandement la version à plat.

Visite de chantier – Second tube du tunnel de Toulon

Voici la suite de mes panoramas de visite de chantier. Je continue donc dans les ouvrages d’art et cette fois-ci j’ai eu la chance de visiter un tunnel.

  • Présentation du chantier

Deux autoroutes arrivent sur la ville de Toulon: l’A50 et l’A57. Ces deux axes amenant sur la ville un important trafic, des réflexions sur la possibilité de relier les deux autoroutes par un tunnel ont été menées à partir de 1967. Le projet, déclaré d’utilité publique en 1991, consiste à réaliser deux tubes (un par sens de circulation) sous la ville.

Un premier tube a été creusé de 1993 à 2002, mais la très mauvaise qualité des terrains traversés a fortement augmenté le coût et les délais de réalisation.

Ouvert à la circulation en 2002, ce premier tunnel est, depuis son ouverture, interdit à la circulation des poids lourds par mesure de sécurité en attendant que le second tube soit terminé. À ce moment là, l’évacuation du public d’un tube vers l’autre sera possible grâce aux galerie de raccordement situées tous les 200 m.

Les travaux du second tube ont débuté en janvier 2007. L’achèvement des travaux de génie civil doit avoir lieu fin 2010 et l’ouverture à la circulation au printemps 2012.

  • Présentation de l’ouvrage d’art

Le tunnel traverse la ville d’est en ouest et est composé à chacune de ses extrémités de deux tranchées couvertes de 200 m environ. Ces deux tranchées sont reliées par un tunnel de 1.818 m.

Les travaux du premier tube ayant montré que le terrain était encore plus mauvais que ce que prévoyait les campagnes géotechniques déjà conséquentes, le tunnel a 3 attaques :

  • l’attaque est,
  • l’attaque ouest,
  • le puit marchand, qui est une attaque intermédiaire permettant de forer la zone la plus sensible en “temps masqué“ (un retard sur cette zone n’influe pas sur le planning général du chantier).

Le tunnel est foré de manière traditionnelle: le front de taille, renforcé à l’aide de tirants en fibre de verre, est attaqué par pelle hydraulique équipée d’une fraiseuse par passes d’un mètre. Ensuite, le terrain est déblayé et la voûte est renforcée à l’aide d’un cintre métallique et de béton projeté.

Voici quelques informations concernant cet ouvrage:

  • longueur totale de l’ouvrage: 1 818 m de tunnel, 411 m de tranchées couvertes
  • section du tunnel: 120m2 excavé, 80m2 en définitif
  • coût des travaux: 292,1 M€
  • durée totale du chantier: 60 mois environ
  • Maitre d’ouvrage : Direction Régionale de l’Equipement de Provence-Alpes-Côte-d’Azur
  • Maitre d’œuvre: SETEC TPI
  • Mandataires du marché: Bouygues Construction / Solétanche-Bachy / Colas / Screg
  • Entrée ouest du tunnel

Lors du percement du premier tube, de nombreux travaux avait été réalisés en prévision de la suite, comme par exemple les usines de ventilation mais aussi une partie des tranchées couvertes du second tube. Le panorama suivant montre une des deux entrées du second tube, réalisée entre 1993 et 2002.

  • Galerie de raccordement

Pour assurer la sécurité des usagers, des galeries de raccordement sont percées tous les 200 m afin de relier les deux tubes. Le panorama ci-dessous est intéressant car il montre une galerie de raccordement qui vient d’être étanchée mais dont la voûte et les piedroits en béton ne sont pas encore coulés. 

Sur la remorque stationnée à l’opposé de la galerie (à gauche sur la photo) se trouve un cintre de renforcement du tunnel principal. Le cintre est « replié » lors du transport et est boulonné une fois en place afin de former un arc rigide.

Au sommet de la voûte du tube principal, vous apercevez en jaune la canalisation d’amené d’air frais.

  • À l’approche du front de taille

Contrairement à l’idée que l’on pourrait se faire, un chantier de tunnel peut être très humide. En effet, la section du tunnel est encore en travaux, et même si les paroies sont bétonnées il n’y a encore aucune étanchéité. Le tunnel se comporte donc comme un drain géant et récupère toutes les eaux du terrain. Plusieurs pompes sont en place dans le tunnel pour évacuer l’eau, l’une d’elle est présente légèrement sur la droite de la photo. Lors de la visite, les pompes évacuaient 10 litres d’eau par seconde.

À gauche de la photo, suspendue au toit de la voûte, se trouve la GTA. Cette machine, d’une masse de 70 tonnes et équipées de 4 bras, est unique en France. Elle est utilisée pour un réaliser le présoutènement du front de taille afin de limiter les tassements en surface. Ce présoutènement se fait en injectant dans le sol des tirants en fibre de verre de 18 m de long.

Sur la droite se trouve une pelle de 70 tonnes équipée d’une fraiseuse. C’est cette machine qui réalise le percement proprement dit du tunnel. Les déblais sont évacués par camions, chargés par une pelle hydraulique plus petite.

Au niveau du front de taille la stratigraphie du terrain est clairement visible.

  • Le front de taille

L’attaque du front de taille se fait par tranche d’un mètre environ. Une fois les déblais évacués, un cintre métallique est mis en place puis recouvert de béton projeté afin d’assurer la stabilité de la voûte.

Dépassant du front de taille, les tirants en fibre de verre sont clairement visibles. On aperçoit aussi sur la droite les rails supports de la GTA. Ces rails sont fixés à des anneaux déjà en place sur les cintres métalliques.

  • Suite de travaux

La voûte du tunnel en béton projeté n’est là que pour assurer la stabilité du terrain. Plus loin, dans la partie déjà creusée du tunnel, se trouvent d’autres ateliers de travail:

  • étanchéité de la voûte et du radier, réalisée de la même manière que pour la galerie de raccordement,
  • coulage du radier en béton qui supportera la future structure de chaussée,
  • coffrage et coulage de la voûte et des piédroits en béton armé (aspect définitif du tunnel),
  • mise en place des gaines de ventilation au niveau de l’intrados de la voûte (c’est pour cela que le plafond d’un tunnel semble toujours “plat“),
  • mise en place des équipements, de la chaussée, …

Liens à consulter:

Ont été ajouté les panoramas suivants:

Section “Génie Civil et Construction”, sous rubrique “Tunnels”:

[MàJ x2] Visite de chantier – Passage en 2×3 voies de l’Autoroute A13

Pour ceux qui ne le savent pas, je suis ingénieur en génie civil. Mon métier consiste, entre autres choses, à calculer des ponts routiers et ferroviaires.

Au mois de juillet, des collègues m’ont invité à la pose d’un bi-poutre au dessus de l’Autoroute A13. Je vais essayer de vous expliquer tout cela.

  • Présentation du chantier

L’autoroute A13 relie Paris à Caen via Rouen. Les travaux actuels consistent à passer cette autoroute de 2×2 voies à 2×3 voies au niveau de Ponts l’Evêque. Le problème, c’est qu’une autoroute passe sur et sous de nombreux ponts, l’ajout de 2 voies supplémentaires a donc des conséquences non négligeables sur les ouvrages d’art. Certains restent tels qu’ils sont, d’autre sont élargis et enfin certains doivent-être entièrement refaits.

  • Présentation de l’ouvrage d’art

L’ouvrage dont je vais vous parler porte le doux nom de PS 169 (PS pour Passage Supérieur -> l’autoroute passe en dessous du pont). Le PS169, qui permet à la RD140a de franchir l’autoroute, est un ouvrage neuf. La difficulté de construire un ouvrage neuf au dessus d’une autoroute en service est que la circulation ne peut être coupée que pendant quelques heures.

La solution retenue pour le PS169 fût de construire les piles et les culées sans couper la circulation, et de poser en une nuit les poutres du tablier, préalablement assemblées à quelques kilomètres du site (la circulation de l’autoroute est entièrement coupée lors de la pose des poutres). Sur les poutres repose ensuite un hourdis en béton composé d’éléments préfabriqués mis en place sous circulation alternée (les deux sens de circulation sont mise de manière temporaire sur la même voie).

Avant de continuer, voici quelques informations concernant cet ouvrage:

  • poids de la charpente à poser: 60 tonnes
  • longueur de l’ouvrage: 54m (travelage 12-29-12)
  • pose des poutres en une nuit avec une seule grue, en un seul levage
  • arrêt de la circulation pendant moins de 12h
  • Maitre d’ouvrage : SAPN
  • Maitre d’oeuvre: SETEC TPI
  • Entreprise d’exécution: ACCMA pour la charpente métallique, QUILLE pour le génie civil

C’est pour assister à la pose des poutres en acier que je me suis rendu un mardi soir à Pont l’Evêques.

La circulation de l’autoroute fut coupée à 20h dans les deux sens de circulation. Le bi-poutre, monté sur un convoi exceptionnel, est parti de sa zone d’assemblage à 21h pour rejoindre, quelques minutes plus tard, la zone de travaux située à plusieurs kilomètres.

Départ du convoi exceptionnel de 60m de long.

Nous sommes arrivé au PS169 vers 22h30. Le convoi exceptionnel était déjà là et les ouvriers étaient en train de préparer les énormes élingues de la grue. Pendant ce temps, j’ai pris quelques photos du site, dont les deux panoramas que vous trouvez sur cette page. Malheureusement, j’ai raté les panoramas pendant le levage des poutres, ainsi qu’une fois l’ouvrage en place (problème de recouvrement: j’ai oublié de remettre l’objectif à 10mm donc le panorama est “troué“).

Le levage en tant que tel a duré en tout et pour tout 10 minutes, auxquelles s’ajoutent 20min pour le réglage précis sur les appareils d’appuis. À 0h30, tout était fini !!!

Bonne visite :0)

Quelques photos de l’ouvrage

Mise à jour:

Comme je n’aime pas rester sur un échec, j’ai réussi à sauver un des panoramas que j’avais raté :0) Plusieurs heures de travail sur Photoshop, mais le jeu en valait la chandelle:

Mise à jour 2:

Voici le dernier panorama que j’ai réussi à sauver. Au final, tous les panoramas que j’ai fait lors de cette visite ont été assemblés :0)

Liens à consulter:

  1. Site de la SAPN (http://www.sapn.fr/)
  2. Site de SETEC TPI (http://www.tpi.setec.fr/)
  3. Site d’ACCMA (http://www.accma.fr/)
  4. Site de Quille (http://www.quille.fr/)

Ont été ajoutés les panoramas suivants:

Section “Génie Civil et Construction”, sous rubrique “Viaducs”:

Stage Roller Vitesse – PUC Porte de la Muette

Cet été, la section roller vitesse du PUC (Paris Université Club) organise un stage d’initiation et de perfectionnement de roller vitesse sur la piste de la Muette, à Paris. Ce stage gratuit et ouvert à tous a lieu tous les dimanches de 11h à 15h sur la piste de la Muette, porte de la Muette à Paris. Les patineurs sont encadrés par un entraîneur titulaire du BEES Roller Course ainsi que des initiateurs fédéraux.

Pour plus de renseignements sur le stage, je vous invite à visiter la page du PUC Roller:

http://www.pucroller.com/stage-dete

Dimanche dernier a eu lieu la première session du stage. Comme je suis temporairement interdit de monter sur les patins, j’en ai profité pour faire quelques photos, dont deux panoramas.

Le premier est un panorama d’action, avec des patineurs en plein effort, tandis que le second se déroule pendant le briefing.

Bonne visite :0)

Liens à consulter:

Ont été ajouté les panoramas suivants:

Section “Divers”, sous rubrique “Roller”:

Reims – Rotatives du Journal L’Union

Et oui, le site n’est pas mort, même si cela fait très longtemps que je n’ai pas mis en ligne un panorama (le dernier étant la Station Télégraphe le 13 Août 2008).

Pour ce grand retour, voici 8 panoramas des rotatives du journal l’Union à Reims.

En 2008, le groupe GHM a remplacé les anciennes rotatives par un ensemble Uniliner. De format 4×1, cette machine est la première rotative complète de ce type vendue en Europe par Goss International. Dotée de six tours 4 Hauteurs, de huit dérouleurs et de deux plieuses, elle peut être configurée pour former une seule ligne de production ou deux machines distinctes.

Le coût des rotatives seules est de 11 millions d’euros, auxquels il faut ajouter 12 millions d’euros pour les bâtiments et l’expédition. Ces rotatives permettent de multiplier le nombre de pages en couleur et de tirer jusque 75 000 exemplaires en format tabloïd à l’heure.

Liens à consulter:

Ont été ajouté les panoramas suivants:

Section “France”, sous rubrique “Reims”:

Paris – Métro Station Télégraphe (ligne 11)

Enfin un week-end sans rien faire! Depuis que je me suis installé sur Paris, entre les déménagements et les compétitions de roller, je n’avais plus le temps à consacrer à la photo. Dimanche dernier, j’ai réussi à  prendre mon matériel et me promener dans les rues de la capitale. Le bilan de cette escapade? Un sphérique et deux photos HD.

Aujourd’hui, je commence par le sphérique (les HD arriveront la semaine prochaine, le temps de les peaufiner). Ce panorama est le premier sphérique sur ce site réalisé avec l’objectif grand-angle 10-17mm . En tout cas, 12  photos pour réaliser une sphère complète, c’est un vrai bonheur :0)

Le sujet de ce sphérique est souterrain: c’est l’escalier de la station de métro Télégraphe de la ligne 11. Cette station, inaugurée en 1935, a la particularité d’être la plus profonde de la capitale (plus de 20 mètres). Il y a bien sûr des escalators, mais lorsque ceux-ci tombent en panne, il ne reste plus qu’à faire travailler les cuisses ;0)

Liens à consulter:

Ont été ajouté les panoramas suivants:

Section “France”, sous rubrique “Paris”:

24H du Mans Roller 2008

Ce week-end avait lieu les 24H du Mans roller sur le mythique circuit Bugatti. Au programme, plus de 6000 patineurs répartis dans 600 équipes pour rouler durant 24H.

Étant compétiteur, je n’ai malheureusement pas pu prendre de photos sphériques des stands et de la courses. Bon, il faut dire que je n’ai pas trop eu le temps, ni le courage entre deux tours de sortir tout le matériel :0P Je n’ai donc fait qu’un petit panoramique de la ligne droite des stands.

Juste pour finir cet article, l’équipe avec laquelle je courais a finis 168e au classement général, avec 140 tours de circuit :0)

Lien à consulter:

Palais du Tau

Après la Cathédrale de Reims, voici deux panoramas du Palais du Tau (ou palais épiscopal). l’histoire de ce palais remonte au Ve siècle, date à laquelle ce n’était encore qu’une villa romaine fortifiée. La chapelle, qui est la plus vieille structure du bâtiment, date du XIIIe siècle.

Je n’ai pu faire que deux panoramas de ce musée car la plupart des salles étaient occupées par une exposition temporaire. Je me suis donc limité à un panorama de la première cour, sur lequel on voit la cathédrale et le Palais du Tau, et un panorama de la salle “Charles X“. Dans cette salle se trouve de nombreux vêtement qui ont été porté lors du sacre de ce Roi au XIXe siècle.

Liens à consulter:

  1. Site Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Cathédrale_Notre-Dame_de_Reims)
  2. Histoire de Charles X (http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_X_de_France)

Ont été ajouté les panoramas suivants:

Section “France”, sous rubrique “Reims”: